Genévrier inaugure son nouveau centre de biotechnologies

SOPHIANTIPOLIS. Dominique Vacher, directeur général de Genévrier, a inauguré ce vendredi 11 juin, à Sophia, siège de l'entreprise, un nouveau centre de biotechnologies. Le laboratoire a investi 3,5 M€ dans l'extension de son centre de culture cellulaire à visée thérapeutique, créé en 1998 sur la technopole.
Cette unité va permettre de passer à une véritable production "industrielle personnalisée", avec un premier produit, Endocell®, qui sera commercialisé à l'automne 2010. Tapis de cellules d'endomètre (le tissu qui tapisse lintérieur de la cavité utérine), Endocell® devrait contribuer à optimiser le développement embryonnaire avant implantation dans le cadre des procédures de fécondation in vitro. D'autres produits devraient voir le jour dans les prochaines années dans trois domaines : la dermatologie, la rhumatologie et la gynécologie. Genévrier consacre en moyenne 18% de son chiffre d'affaires à la R&D, soit 21,4 M€ en 2009. Le laboratoire, qui possède plus de 80 brevets industriels, met sur le marché un nouveau produit tous les 18 mois. Quatrième laboratoire indépendant en France, il a réalisé un CA 2009 del 20 M€, en hausse de 4,5% et a étoffé ses effectifs, avec 80 recrutements dans l'année. En 2010, Genévrier, qui emploie aujourd'hui 380 salariés, envisage d'en recruter une quarantaine supplémentaire.
Installe à Sophia- Antipolis depuis 1987, le laboratoire, qui a connu une forte croissance, est à l'étroit dans ses locaux sur la technopole même si la production, hors biotechnologies, est assurée à Lugano, par son partenaire industriel suisse, l'Institut biochimique SA. Un
programme d'investissement de 10 M€ sur trois ans sera consacré à l'acquisition et l'extension de bâtiments.


Article extrait de "La lettre Sud Infos" 14 Juin 2010


Haut de page